Mon rachat de créditrachat de credit, FICP et interdit bancaire

Ficher à la banque de France qu'elles sont vos possibilités ?

FICP interdit bancaire

Le FICP ou le Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers est un fichier qui regroupe les individus ayant des problèmes de surendettement. Néanmoins, ces individus peuvent avoir recours au rachat de crédit malgré leur situation. Tel est le rachat de crédit FICP interdit bancaire.

A- Définition

Vous avez un impayé ou un retard de paiement, et etes de ce fait fiché à la banque de France . Il est nécéssaire de distinguer deux situations, un incident de paiement accidentelle, ou bien ponctuelle suite à tel ou tel soucis, deslors votre situation n'est pas desepéré, si vous etes propriétaire nous vous conseillons de faire une demande de rachat de credit Ficp proprietaire sur ce site afin de trouver une solution avec un courtier. En revanche si vous avez plusieurs retards de paiement et que vous n'en etes pas a votre premiere incident , il est nécésséssaire de s'adressé directement à la banque de france.


Le rachat de crédit FICP interdit bancaire est une solution pour les individus fichés dans le Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers à la Banque de France ou BdF. Ce fichier, comme l’indique son nom, regroupe toutes les personnes ayant des problèmes dans le paiement de leurs dettes. Ce qui sous-entend que tous ces individus n’ont pas pu payer, pendant la durée convenue, les sommes qu’ils devaient aux créanciers. Ils sont donc surendettés et doivent trouver des solutions pour y faire face. De ce fait, les personnes fichées dans le FICP doivent renégocier avec leurs prêteurs en faisant un rachat de crédit FICP pour que leur inscription dans ce fichier soit enlevée.

B- Les conséquences :

La situation d’interdit bancaire est une situation grave dans le domaine économique. En effet, il consiste à retirer tous les droits des acquéreurs de crédit sur l’utilisation des chèques, des cartes bancaires ainsi que des comptes joints. L’interdit bancaire les empêche également de contracter d’autres prêts ou de faire un rachat de crédit auprès des créanciers. Si cette interdiction bancaire est reliée à une inscription dans le FICP, le prêteur concerné doit prévenir ses clients fichés dans le FICP interdit bancaire.

C- L’établissement d’un rachat de crédit FICP interdit bancaire :

Lorsque l’on est fiché au FICP, il faut chercher rapidement des solutions, car la situation peut s’aggraver en interdit bancaire. De ce fait, il est nécessaire de procéder à un rachat de crédit FICP. Ce dernier se présente sous deux formes. D’un côté, on a le rachat de crédit avec un prêt hypothécaire qui se rapporte à l’établissement d’un prêt ayant comme garantie des biens immobiliers, et d’un autre côté, on distingue le rachat de crédit sans prêt hypothécaire qui concerne la création d’un crédit sans garantie.