Rachat de crédit : les conseils pour un échange rentable

Le rachat de crédit est le moyen le plus efficace pour faire face aux plusieurs remboursements de crédit à la consommation. Elle consiste à contracter un nouveau crédit à long terme d’à peu près les mêmes montants que l’ensemble de vos remboursements. Vous serrez toutefois perdu dans les conditions de votre banque et des personnels qui se proposent être apte à l’étude de votre dossier de rachat. Sur ce, tenez compte de nos conseils dans votre calcul de montant à racheter.

1- Connaissez les types de crédits à la consommation

Le processus de rachat de crédit peut être aussi intéressant pour ceux qui veulent recourir aux prêts dans leurs projets que ceux qui ont du mal à rembourser les leurs. Ainsi avant de se lancer dans les histoires de crédits, voici vos renseignements utiles :

  • Acquisition de voiture, dépenses aux mariages, des travaux de rénovation peuvent être financés par des « prêts personnels » ;
  • L’acquisition d’une maison se classe exclusivement dans le cadre d’ « un prêt immobilier »,
  • Les factures impayées, les dettes, peuvent être remboursées depuis d’autres créanciers.
  • D’autres financements personnels vous seront possibles grâce aux crédits renouvelables ; une réserve de crédit à montant renouvelable qui vous est attribué en tant que prêt si vous continuez d’être un bon payeur.

2- Rachetez les crédits tôt, pour une économie à long terme

Le remboursement d’un crédit comprend le capital avec en sus les intérêts à échoir. Vous aurez donc à assembler le montant total de l’ensemble des crédits à la consommation que vous avez fait, avec le calcul de leurs taux.

Une fois que vous avez compris le montant total que vous avez à payer, vous allez tenir compte du principe du « remboursement anticipé ». C’est la procédure pour le paiement de votre dû restant de façon anticipée après que vous ayez votre nouveau crédit suite à un rachat, mais cela n’est pas sans frais !

La banque déduit en effet, un montant à raison de 3% de votre capital restant. De plus un rachat de crédit signifie en même temps un nouveau contrat de prêt où vous serez contraint d’allouer un frais de fin du prêt et le frais de la souscription à une neuve avec les frais de dossiers.

Bref : il serait plus intéressant pour un crédit à la consommation très ancienne d’être remboursée très tôt grâce à un rachat de crédit, car les intérêts d’un crédit à long terme risquent d’être plus pesants.

3- Haltes aux courtiers et intermédiaires

Faire soi-même le remboursement est plus économique que recourir à un organisme ou entreprise. Les courtiers et intermédiaires réclament des frais d’étude de dossiers pouvant vous coûter aux environs de 5% de votre nouveau crédit de rachat. Il suffit simplement de faire un nouveau contrat avec le créancier en fixant un montant qui recouvre tous les capitaux avec les frais cités en haut.

4- Tirez le maximum de profit de votre rachat de crédit

  • Le rachat de crédit est très profitable pour les prêts personnels, car l’ensemble des taux de vos différents crédits à la consommation sera conséquemment plus important que le taux de votre nouveau et seul crédit.
  • Le prêt immobilier se rembourse de deux manières soit pour une renégociation auprès de la banque soit par le rachat de crédit. Ce dernier est plutôt rentable dans le cas où le montant restant est encore exorbitant.
  • Les crédits renouvelables piochés peuvent être aussi payés par le rachat de crédit à moins que vous les ayez pris pendant que le cours de crédit était en baisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *